Laulhé Webdesign


  Modules
· Accueil
· Archives
· Articles / Sujets
· FAQ
· Forums
· Le Best of
· Messages Privés
· Photos
· Recherches
· Recommandez
· Sondages
· Téléchargements
· Votre Compte

  Qui est online?
Il y a pour le moment 43 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

  Language
Selectionnez la langue de l'interface:

English French

  Partenaires

TennisMagazine

Le Coq Sportif

RichardGasquet.net :: Voir le sujet - Historique des blessures de Richard
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Historique des blessures de Richard

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RichardGasquet.net Index du Forum -> Forum technique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Patricia
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Inscrit le: Apr 23, 2005
Messages: 2573

MessagePosté le: 02.03.2010, 13:27:14    Sujet du message: Historique des blessures de Richard Répondre en citant

Allez, comme promis, je vous présente le récapitulatif des problèmes de Richard liés aux blessures depuis l'année 2005 !

J'ai réalisé cet historique à partir des précieuses archives du forum, et j'illustre la chronologie avec des extraits des articles de l'époque. Les objectifs de ce topic sont multiples : évaluer comment les arrêts pour blessures ont pu influer sur la dynamique de progression de Richard, expliquer certaines observations techniques ou choix d'entraînement, de programme, éclairer le débat sur les lacunes physiques et axes de travail des coaches...

J'ai inclu la mention des autres problèmes de santé qui ont mené à des abandons ou forfaits car ils éclairent aussi la dimension de la dynamique.

Je présente le résumé avant le pavé des données, comme ça les plus pressés seront servis. Wink

2005 : 18-19 ans année de l'éclosion de Richard, premières perfs, entrée dans le top 100 (et 20), finale de MS, premier titre, et pourtant !... Richard ne jouera que deux mois sans interruption par un problème de santé une année qui commence à la mi-mars et finit en septembre. Il contracte une blessure au coude avec des séquelles chroniques

2006 19-20 ans: en comparaison de 2005, Richard s'estime épargné par les blessures, car il peut jouer 4 mois et demi d'affilée, malgré une grosse coupure en milieu de saison. C'est l'année la plus constante de Richard, qui gagne 3 titres sur 3 surfaces différentes et réédite une finale de MS.

2007 20-21 ans: année sans blessures émaillée de petits pépins (angine, ampoules) au mauvais moment ; première année où Richard peut jouer Bercy. Coïncidence ? meilleure perf en GC, meilleur classement de Richard, année des masters, avec une qualification arrachée durant le dernier tournoi.

2008 21-22 ans: Une première moitié de saison entâchée de blessures et surtout, d'un état de fatigue inquiétant, amène au changement de coach et la volonté d'une préparation intensive pour remédier à ces problèmes ; en fin d'année cependant, résurgence des blessures du coude (2005) et épaule (2008) qui écourtent la saison, rognent sur la préparation et poursuivront leur sape sur 2009.

2009 22-23 ans: malgré une préparation tronquée et une épaule en compote qui amène de multiples forfaits, Richard joue avec un niveau de jeu retrouvé jusqu'à la suspension.


2010 23 ans: reprise en fanfare interrompue par une blessure au premier tour de l'AO.

*****

Détails

2005
Début mi-mars : dos ; juin : dent de sagesse ; juillet : poignet ; aout : coude ; septembre : coude, fin de saison

Citation:
16-03.05 : varicelle puis dos
Engagé cette semaine au tournoi challenger de Cherbourg, sa première compétition officielle de l'année, Richard Gasquet est une nouvelle fois contraint d'interrompre sa saison...

Le jeune Français, qui avait entamé victorieusement sa semaine dans le Cotentin par un succès sur Josselin Ouanna (6-4, 6-3), a dû se résoudre à l'abandon jeudi lors de son match face au Serbe Djokovic alors qu'il était mené (6-2, 1-0). Après sa varicelle, Gasquet accumule les pépins physiques.

11.06.05 : dent de sagesse
Courageux, Gasquet réussi à rester suffisamment concentré sur son match pour gagner le premier set, mais la suite de la partie ne fut pour lui qu’une longue agonie. « Je suis sûr que si j’avais été bien physiquement je n’aurais jamais perdu ce match, assurait-il, mais je n’en pouvais plus. Il y avait la douleur ajoutée à la fatigue des matches joués depuis le début de la semaine sous antibiotiques. J’avais mal dormi, le matin j’étais fiévreux, et, sur le court, c’est devenu insupportable. »

D’ailleurs, après être sorti du court, Gasquet avertit son copain et partenaire Julien Benneteau qu’il ne se sentait pas de force à retourner sur le terrain pour jouer le quart de finale du double. « Je rentre en France dès ce soir (hier soir) et demain matin à 10 heures (ce matin), je vais voir mon dentiste. Je pense qu’il va falloir extraire très vite la deuxième dent de sagesse pour que je puisse récupérer avant Wimbledon. Je n’ai pas le choix. Comme j’espère bien être sélectionné en Coupe Davis, je ne pourrai pas faire de break avant plusieurs semaines, car il va falloir enchaîner Wimbledon, la Coupe Davis plus les cinq tournois américains que j’ai mis à mon programme de l’été. »

Il faut espérer que cette coupure n’empêchera pas Gasquet de briller à Wimbledon comme il l’a fait cette semaine, alors qu’il était arrivé au Queen’s avec un palmarès sur gazon qui se résumait à… trois défaites."

Ils ne disent rien sur un éventuel forfait pour Nottingham. Mais cela semble un peu sous-entendu. Il va falloir que le dentiste assure. Mais , même s'il joue, il sera affaibli par les antibiotiques.

24.07.05 : poignet
Richard ne participera pas au tournoi de Washington pour cause de blessure au poignet.

Il devrait reprendre la compétition au Masters Series de Montréal

18.08.05 : coude
Richard ne participera pas au tournoi de New Haven aux USA, pour cause de tendinite au coude.

Il est, pour l'instant, prévu de jouer l'US Open

06.09.05 : coude
Diminué par une blessure au coude, il cède en cinq sets, après avoir mené deux manches à une face à l'Américain Robby Ginepri : (6-3, 3-6, 6-7 (Cool, 6-4, 6-0).

Richard Gasquet, tête de série N°13, a été éliminé par l'Américain Robby Ginepri, 46e joueur mondial. Le numéro un français, qui n'avait pas gagné un seul match en Grand Chelem avant cette année, reste au stade des huitièmes de finale à l'instar de son parcours à Wimbledon après avoir atteint le 3e tour à Roland-Garros. Dernier Français en lice dans le tableau masculin, il a souffert de sa tendinite au coude droit et finalement cédé après avoir mené deux manches à une. Le Français a terminé le match difficilement en concédant 11 des 12 derniers jeux.

28.09.05 : coude
Contraint au repos après l’US Open par une petite fissure au coude droit, le Français a repris l’entraînement raquette en main depuis le début de la semaine dernière, mais, circonspect, il a différé la reprise du travail au service prévue initialement hier. « Il faut rester prudent, précise son entraîneur Éric Deblicker. Il faut tenir compte de l’évolution de la calcification. Le bon stimulant pour Richard, ce n’est pas la qualification au Masters, mais l’envie d’aller au bout de lui-même avec pour grands objectifs les tournois des Masters Series de Madrid et Paris. »

Sauf contre-ordre de la faculté, le programme du Français sera chargé puisqu’il est censé jouer pendant cinq des six dernières semaines de l’année à Metz, Stockholm, Madrid, Lyon et Paris.

08.10.05 : coude
The elbow injury that has troubled Richard over the summer, has forced the young Frenchman out of the if...Stockholm Open next week.
The French Tennis Federeration reports that Richard will still travel to Stockholm to have his injury examined by the tournament doctor. Over the next few days, Richard will assess his injury and make a decision about his schedule for the rest of the Autumn.

14.10.05 : coude
Le Français Richard Gasquet, qui avait une petite chance de se qualifier pour la Masters Cup de Shangaï (13-20 novembre), a décidé de mettre un terme à sa saison en raison d'une blessure au coude...

Le Français souffre "d'une douleur au coude droit (provoquée par un conflit postérieur olécranien) depuis le tournoi de Montréal", a indiqué vendredi la Fédération française de tennis dans un communiqué médical signé par le docteur Bernard Montalvan, le médecin responsable de la médecine du haut niveau à la FFT.

"Un bilan a mis en évidence une lésion ostéocartilagineuse (environ 5 mm) sur lolécrane", précise le communiqué. Après l'US Open, où il a atteint les huitièmes de finale, Richard Gasquet avait pris vingt jours de repos. La douleur est revenue lors de son retour à la compétition, à l'Open de Moselle à Metz la semaine passée. Le Français occupe la 11e place du classement de l'ATP Race et le 12e rang du classement technique de l'ATP. La Masters Cup réunit chaque année les huit meilleurs joueurs du monde.


2006

Fin mars : angine ; mi avril : abdos, reprise mi mai ; début novembre : cuisse, fin de saison


Citation:
Début de saison au ralenti
LAHALLE a écrit : "Après sa défaite 6/4 6/4 contre Tim Henman à Doha, Richard a encore été battu au premier tour de Sydney par le Russe Andreev (6/2-6/4). Après trois mois d'abstention de toute compétition, voilà un début de saison un peu lent.

25.03.06 : angine
"Richard a malheureusement perdu au premier tour à Key Biscayne contre Florent Serra....

Breaké dès son premier jeu de service, il est revenu à quatre partout et n'a plus cédé sa mise en jeu sans parvenir à breaker à son tour, et le premier set s'est donc joué au tie break, que Richard a perdu 9/7 non sans avoir eu une ou deux balles de set.

Longue interruption après le premier set, au cours de laquelle Richard a dû faire soigner son angine, si longue que, sur internet, on a eu l'impression que Richard avait abandonné, mais ce matin dans l'Equipe, on peut lire qu'il a perdu 76 63, un break dans le deuxième. Serra affrontera donc Ancic. Surprise équivalente dans le match Moya-Nadal: c'est l'aîné qui a gagné en trois sets, 62 au troisième."

12.04.06 : abdos
Blessé lors de la rencontre de Coupe Davis France-Russie, disputée le week-end dernier à Pau, et après examen du docteur Bernard Montalvan (Médecin de l"équipe de France de Coupe Davis), Richard Gasquet présente une désinsertion myoaponévrotique des muscles grands droits gauches sur vingt millimètres (musculature abdominale)...

Il est au repos pendant dix jours. Il repassera une échographie de contrôle le 19 avril 2006. La reprise de son activité sera décidée après cet examen échographique.

13.05.06 : reprise
Richard Gasquet will make his return to the tour at Hamburg next week. Suffering from an abdominal muscle injury, Richard has not competed in the clay court season thus far.
Due to his injury, Richard has slipped down the rankings and is not seeded at TMS Hamburg.

02.11.06 : cuisse

Fin de saison pour Gasquet

Aux alentours de 18 heures 15, le Français a expliqué les raisons de son forfait brutal.
Extraits:
"J'ai ressenti une petite gêne mais rien de terrible. Ce matin, en me réveillant, j'avais très, très mal à la cuisse. Il n'était pas possible de défendre mes chances ce soir. Je ne sais pas ce que c'est. Mais ce n'est pas possible d'aller sur le court, sinon je vais aggraver le mal. Je ne peux pas me présenter sur le court, sinon je vais aggraver le mal. Je ne peux pas me présenter sur le court si je ne suis pas à 100 % de mes capacités.
Je me suis fait cela un peu sur le double et un peu hier soir. C'est la fatigue accumulée depuis 2 ou 3 mois, depuis ces dernières semaines, je suis très très déçu".

"C'est la bonne décision... "

"C'est terrible de ne pas pouvoir aller sur le court pour jouer SAFIN, c'était un grand match, j'étais en grande forme, je suis déçu mais c'est la bonne décision, je ne peux pas jouer ce soir.
On ne sait pas à quoi cela peut être lié. C'est plus par rapport à la fatigue de fin de saison, à tous les matchs que j'ai pu jouer dernièrement. Je penche pour l'accumulation des matchs.
Ce n'est pas très grave par rapport à ce que j'ai eu l'an passé avec le coude, ou je m'étais arrêté deux mois et demi. Je n'ai pas envie de subir de nouveau une galère comme cela. J'ai envie d'arriver en janvier en grande forme. Cela peut s'aggraver aujourd'hui, je ne peux pas aller sur le court même en ayant mal comme cela ce n'est pas possible. En plus, il y a un risque que cela s'aggrave. Cela ne change rien pour l'intersaison.
Je n'ai pas été trop bléssé cette année. Cela fait quatre ou cinq mois que je joue toutes les semaines et toutes les deux semaines, j'ai fait tout ce que je pouvais. J'ai fait énormément de matchs, des tournois. Je n'avais pas le choix. Mais c'est l'accumulation des matchs et de la fatigue. J'ai été assez endurant et solide ces dernières semaines. Et là, cela a pété un peu. Ce n'est pas très alarmant. Ce n'est pas de chance. »


2007
Mi Août : ampoule ; fin août : angine ;


Citation:
15.08.07 : ampoule
MS Cincinnati - Richard contraint d'abandonner


Diminué depuis quelques jours par une ampoule nichée au creux de sa main droite, Richard n'a pu défendre normalement ses chances ce mercredi face à Lleyton Hewitt lors de son entrée en lice au deuxième tour du Masters Series de Cincinnati.
Mené 6-1, 3-2 par l'Australien, le Français a préfére abandonner après avoir fait appel au kiné quelques minutes plus tôt.

Source Sports.fr

30.08.07 : angine

US Open - Richard forfait !


L'annonce a fait l'effet d'un petit coup de tonnerre jeudi matin. Richard a été contraint de déclarer forfait en raison d'une angine virale. Le numéro un français qui devait affronter le jeune prodige américain Donald Young pour le compte du deuxième tour de l'US Open n'a pas caché sa déception...

«J'ai eu de la fièvre hier soir, a-t-il précisé. Cela fait deux jours que ça ne va pas bien, et ce matin (jeudi), je suis allé voir le docteur : j'ai une angine. Avec cela, ce n'est pas possible d'aller sur le court.»

Interrogé sur la possibilité de se présenter sur le court malgré tout et de tenter sa chance, le Biterrois a lâché : «Je suis vraiment enrhumé, j'ai très mal à la gorge. J'ai mal partout, je manque d'énergie. J'ai fait mon maximum, mais vous comprenez très bien que c'est moi le premier déçu et que si j'avais pu aller sur le court, je ne serais pas là à vous parler. Je ne fais pas de cinéma, je suis vraiment hyper déçu. Je ne voulais pas aller sur le court et disputer trois-quatre jeux, ça ne rime à rien. J'aurais été à 80%, j'y serais allé, mais là, à 50%, je ne risque pas de gagner le match. Je ne vais pas essayer pour ensuite abandonner : il vaut mieux ne pas aller sur le court.»


2008

Avril : ampoule + épaule ; fin mai : genou ; fin octobre : coude, fin de saison ; fin novembre : épaule

Citation:
14.04.08 : ampoule + épaule

France Fall to U.S. in Davis Cup Quarterfinal
Despite their best efforts, an injury hit French team were defeated by the U.S.A. 4-1 in the Davis Cup quarterfinals at the weekend.
Injuries to Jo-Wilfried Tsonga (knee) and Richard Gasquet (hand blisters and shoulder pain) largely hindered the chances of France when it faced defending champions the U.S., who boasted a fully fit team of Andy Roddick, James Blake and Bob and Mike Bryan.


26.05.08 : genou

Richard forfait à Roland


On espérait beaucoup de ce Roland Garros 2008 pour relancer Richard à la mi-saison. Hélas son genou le fait de nouveau souffrir et il a dû se résoudre à déclarer forfait. Il perdra donc les 35 points glanés en 2007 et risque de céder sa neuvième place à Wawrinka si ce dernier fait un gros tournoi (quart de finale ou mieux)


=>COLLABORATION AVEC PEYRE

27.10.08 / COUDE
An ellbow-injury forced Richard to withdraw from Bercy.

After a three weeks' break Richard hopes to start seven weeks of preparation for 2009. L'Equipe - quoting his coach Guillaume Peyre - reports that it will include also some days in Barcelona to compare himself to Spanish players. Richard's first tournament "Down Under" will be Brisbane starting on 5 January 2009

Fin novembre Préparation : épaule


2009

Fin janvier => fin avril : épaule


Citation:
24.01.09 : ongle + épaule

Match contre Gonzalez AO

16.02.09 : épaule
Richard forfait à Marseille


Tous les fans de Richard se réjouissaient de le retrouver à Marseille à partir de mardi ou mercredi. Malheureusement, son épaule droite est insuffisamment remise.

"Je viendrai à Marseille l'an prochain sans aucune garantie quel que soit mon classement" a dit en substance Richard. "J'aime ce tournoi, son public. Aujourd'hui, je pourrais jouer un tour mais pas deux. Inutile donc de risquer d'aggraver la blessure de cette épaule qui était déjà douloureuse à Melbourne face à Gonzales".

03.2009 Miami : forfait épaule

11.04.09
Gasquet forfait à Monte Carlo.


jojo13 a écrit : "Richard Gasquet a déclaré forfait pour le tournoi de Monte Carlo, qui commence lundi, en raison d'une douleur persistante à l'épaule droite.

Le Français, 23e mondial, avait déjà renoncé au tournoi de Miami la semaine dernière pour la même raison. Retour probable à Barcelone (fin avirl) puis à Rome.
"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6111
Localisation: France

MessagePosté le: 02.03.2010, 18:23:07    Sujet du message: Répondre en citant

Belle investigation Patricia ! Chapeau bas Shocked

On dirait un peu un bulletin de santé de quelqu'un du quatrième âge.

Ce qui est incroyable, c'est la diversité des blessures : infectieuses et traumatiques. Pour ces dernières, on a vraiment le choix ! Ca me rappelle une chanson :
"Et le coude, et le coude, et l'épaule, et l'épaule, et le dos, et le dos, et le ventre, et le ventre, et le g'nou, et le g'nou, et les doigts, et les doigts, A...louette, gentille alouette... Laughing

Nous avons là un bel aperçu du multirisque :
Commencer très jeune le tennis, en jouant à une main, dans une filière intensive, sans trop s'occuper vraiment du renforcement musculaire pour équilibrer les masses corporelles, c'est un beau cocktail qui explique sans doute une partie du problème.
Mais il n'est pas trop tard pour mieux faire !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 3997
Localisation: paris

MessagePosté le: 02.03.2010, 19:28:10    Sujet du message: Répondre en citant

sengale a écrit:

On dirait un peu un bulletin de santé de quelqu'un du quatrième âge.



C'est clair !
J'avoue, Patricia, que le titre de ton topic est un peu déprimant, encore plus quand on épluche le contenu !... Sad

Mais merci pour ce topo qui est quand même bien intéressant sur la trajectoire de Richie.
J'en retiens quand même que les années 2008 et 2009 ont été complètement plombées, Richard ayant dû déclaré forfait grosso-modo pour 2 tournois sur 3...(en 2008, il y a aussi l'épisode Winston Salem qui a bien sabordé le moral à mon avis et entrainé immédiatement après une saison blanche sur terre battue...)

Si on veut regarder les choses du bon côté, lors de l'année qu'il a pu jouer de façon quasi-complète (2007), et comme tu l'as souligné, il termine comme par hasard 7ème et fait une demi à Wimbledon...

Comme je considère personnellement que Richie a progressé sur beaucoup de points depuis 3 ans, j'ai hâte de voir ce que donnerait maintenant une saison complète pour Richie... Wink

La période à venir (mars - septembre) étant riche en masters 1000 et tournois du grand chelem, espérons que ce soit pour maintenant !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Patricia
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Inscrit le: Apr 23, 2005
Messages: 2573

MessagePosté le: 03.03.2010, 16:48:29    Sujet du message: Répondre en citant

Là, je suis peut être la reine des optimistes parce que la litanie des blessures de Richard n'a pas cet effet plombant sur moi ! Laughing

Sur le fond, sans avoir fait de comparaisons systématiques, je n'ai pas l'impression que Richard soit constitutivement plus accablé que ses compatriotes français par exemple (et je ne suis pas sûre que ça soit non plus un mal français, les espagnols et sud américains enchaînent bien entre les genoux et poignets Wink ). Je prends une dizaine de joueurs : Richard, Tsonga, Monfils, Grosjean, Simon, Benneteau, PHM, Clément, Chardy, Mahut, Llodra... Je ne suis pas sûre que Richard ait beaucoup à leur envier sur ce plan. Un fan de gym comme Verdasco (qui a en plus des prédispositions étonnantes) est loin d'être épargnés. Je ne souscris pas au mythe de "Richard fragile" par constitution Exclamation

La question de la condition physique est plus vaste encore que celle de la préparation - qui en fait partie : je pense que la gestion du calendrier et de la fatigue est peut être encore plus un soucis que l'attention portée à la musculation, et que là, c'est du côté de Federer et Djokovic qu'il faut chercher des solutions (les seuls top players qui me semblent à peu près épargnés)... Les joueurs jouent blessés, sous anti inflammatoires, fatigués, insuffisamment rétablis, et cela augmente les occurences. Après, je crois qu'une bonne préparation foncière est bénéfique, parce que l'endurance permet de jouer moins fatigué, de même qu'un gainage musculaire. Murray est quand même moins souvent blessé depuis son énorme travail sur sa condition.

Je crois aussi à la "technique prophylactique" - un djokovic est en train de changer son geste de service sans doute dans cette optique. Je pense que le geste de service de Richard, modifié en 2005 par BenHabilès, était assez traumatique sur un corps insuffisamment préparé, et que Richard en subit les séquelles encore aujourd'hui...

Ce que j'ai noté, c'est que Richard est plus fragile en 2005 et 2006, et qu'à cette époque, il est vraiment très jeune et derrière ses concurrents au niveau de la "caisse". Il y a eu une évidente progression physique qui rend 2007 possible. Cette évolution, associée à la quasi coupure après Wimbledon - avec un Richard qui joue peu de matches avant l'automne - est sans doute ce qui lui permet, pour la seule et unique fois, de finir une saison en jouant tous les tournois... (Il y a aussi, à ce moment là la volonté de changer ses intentions de jeu, le jeu attentiste ayant été à son comble au début de 2007. richard gagne en efficacité et s'épuise moins en rallies).

Ce qui m'a surtout frappée, en relisant les compte rendus des saisons dans leur totalité, c'est à quel point Richard a une capacité assez extraordinaire à percer, perfer, revenir dans des circonstances inattendues, peu favorables. Je crois qu'on sous-estime complétement sa force morale - il n'y a qu'à comparer comment un Juan Carlos Ferrero, qui a été n°1 mondial, a gagné grands titres et GC, met 5 ans avant de regagner un titre après une varicelle : Richard remporte 2 challengers d'affilée après 2 tournois juste après sa varicelle, enchaîne sur deux moins incroyables. Pour moi, le sujet des blessures éclaire une qualité de champion chez Richard, qui m'entraîne à l'optimisme.
Je pense y consacrer un sujet, alors je ne vais pas aligner les exemples... Laughing

En revanche, je crois que cette capacité admirable à nager à contre-courant à la force de sa volonté, pour retrouver une dynamique gagnante, a sa contrepartie négative... Or, cette contrepartie intéresse le présent sujet des blessures, c'est pourquoi je vais tenter d'exposer mon impression suivante : Richard n'a pas pu ou su privilégier la prudence en épargnant sa condition physique au préalable de ses avancées. C'est une des clés pour comprendre le "problème de constance" posé par Markus.

Deux exemples :
1) ce que fait Richard fin 2007 est très louable, et dans le même temps très fatigant. Tsonga et Monfils ont récemment témoigné à quel point cette fin de saison (surtout asiatique) se faisait dans un état quasi comateux, quand on avait joué une saison pleine, au point d'être incapables de s'entraîner parfois. Richard s'accroche, entre autres, parce qu'il a déçu sur la saison américaine après sa perf à Wim. A bercy, parce qu'il n'a jamais pu jouer cet important tournoi français deux ans de suite. Aux masters parce que, quand on est qualifié, on y va.

Mais ce début de saison 2008, pour lequel il est très attendu, Richard est très vite épuisé, au point d'à peine pouvoir lever sa raquette aux 2 MS américains. J'y vois le possible contre-coup d'une fin 2007 intense, insuffisamment amorti. Richard joue fatigué et l'épaule douloureuse, et, toujours pour "répondre aux attentes", va au casse-pipe de la Coupe Davis. Dans la même veine, le kyste au genou qui le fera manquer RG était sûrement présent pendant la saison sur terre où Richard craque mentalement ; Deblicker et son entourage sont plutôt opposés à ce qu'il s'aligne à RG dans cet état, mais Richard insiste... avant que la blessure n'ait le dernier mot. Il y a un petit côté "Nadal" chez richard (ses contempteurs seraient sûrement choqués de l'entendre) mais chez lui, il y a cette envie de "jouer pour revenir, pour trouver des solutions, pour essayer" - même si le corps l'entend d'une autre oreille.

Pour prévenir ce clash de début 2008, une vraie coupure , suivie d'une longue préparation aurait été sans doute souhaitable. Mais quand on a passé 2 ans hâchés par les blessures, qu'on "peut jouer", qu'on a envie de "surfer sur la vague des progrès", c'est une décision plus difficile à prendre que quand on a le palmarès de Roger Federer. Rétrospectivement, le jeu en valait pourtant la chandelle à mes yeux....

2) C'est la même configuration qui ressurgit au moment où richard commence son travail avec Peyre : mentalement, il est nécessaire de jouer, de se prouver qu'il peut rebondir, s'investir dans un projet ambitieux. Physiquement, cela implique de mener de front, dans un premier temps, des tournois et une préparation physique éreintante. Je n'y vois pas une erreur, car la priorité était sur le plan moral, critique à ce moment.
Mais peut être cette volonté de changement, dans le jeu ("remusclage" du service) et dans la préparation, a-t-elle insuffisamment protégé son corps, avec la résurgence des blessures de 2005 et 2008. Sans doute cette fragilité apparaît-elle à l'automne 2008, mais on retombe dans le travers précédent : comment Richard pourraît il faire un break pour protéger son coude alors qu'il a choisi de zapper les JO pour travailler le foncier et qu'il n'a pas "fait le minimum" à son objectif de l'USO (pour les médias, la fédé, peut être lui même) ? Surtout que dans l'enfilade, il y a "les tournois français, le retour Rolling Eyes ", avec le même psychodrame qu'à RG : Richard qui veut jouer Lyon malgré l'entourage réticent, déclare forfait à Bercy et se fait tomber dessus. Et le cercle vicieux peut repartir en 2009 !

Richard va jouer pour lui (parce qu'il veut se prouver que son travail paye, que son projet ne s'enlise pas, parce qu'il aime ça) mais aussi parce que le repos, ou le temps de préparation, ne sont pas considérés à leur juste valeur dans le monde du sport et des médias.
Sans la terrible affaire de la suspension, Richard aurait sans doute continuer à jouer jusqu'à la 112è récidive de son épaule Evil or Very Mad ... Pourtant, que peut-il espérer réaliser de ses ambitions du plus haut niveau sans un service performant ?

Bref, la question de la "condition physique" est pour moi un concept très complexe et profond - peut être insoluble Rolling Eyes - dans la gestion d'une carrière sportive, et je réalise combien il est difficile d'apporter des réponses quand tant de paramètres entrent en jeu : contexte économique, médiatique, motivationnel...
Le "mental de champion" de Simon, Nadal, Federer ou Richard, qui les amène à vouloir jouer, revenir, gagner, se met parfois en porte à faux avec une approcher rationnelle et prudente de la condition physique Exclamation
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marina36
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: May 28, 2005
Messages: 828

MessagePosté le: 03.03.2010, 17:20:45    Sujet du message: Répondre en citant

Très belle analyse Patricia! Et ça a du te prendre un temps fou de faire tout ça... Chapeau! Wink

Faire le compromis entre trop jouer ou marquer une pause pour se préserver, ça doit vraiment pas être évident pour les sportifs... surtout quand on ne sait pas exactement si la blessure peut revenir ou pas...

En tout cas, c'est clair que ça donne envie de voir ce que peut faire un Richard capable de jouer sur une année sans blessures...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
marcelle
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Feb 21, 2008
Messages: 1276

MessagePosté le: 04.03.2010, 11:40:17    Sujet du message: Répondre en citant

Patricia, tu travailles trop mon amie,
mais vu tes exposés je te met 20/20.
Bravo. Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 3997
Localisation: paris

MessagePosté le: 05.03.2010, 17:19:32    Sujet du message: Répondre en citant

Tout-à-fait d'accord avec le dernier post de Patricia. ET je pense moi aussi que la force morale de Gasquet est complètement sous-estimée.

Personne n'a insisté sur la force de caractère qu'il lui a fallu pour jouer pendant la saisine du TAS, pour revenir aussi vite à un très bon niveau au début de cette saison, pour avoir fait un match de ouf contre Youzhny...

Parce que ça ne colle pas avec l'image que les médias lui ont donnée d'un gars très doué mais un peu fainéant et faible mentalement ??? Rolling Eyes

N'empêche que, pour moi, aucun autre joueur français n'a montré des qualités de combattant comme Richard dans ses matches contre Gonzalez et Youzhny en Australie, par exemple.
Est-ce que quelqu'un peut me citer un match d'anthologie joué par Tsonga ou Monfils, où ils se seraient arrachés comme des malades malgré les conditions contraires, même si cela se solde par une défaite ? (je ne cite pas Simon, parce que j'ai en tête son match de fou contre Nadal à Madrid, où il était allé très loin piocher dans ses réserves)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Patricia
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Inscrit le: Apr 23, 2005
Messages: 2573

MessagePosté le: 05.03.2010, 21:34:23    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens, faudrait les répertorier, ces matches "apocalypse now" de Richard... Je mettrais déjà : contre Hewitt, Ljubicic et Ginepri à l'USO ; Haas, Safin et Tursunov en CD ; Youzhny et Gonzo à l'AO (déjà pour les 5 sets, le must de l'héroîsme). Tous ou presque ont leur place dans ce sujet en plus, entre crampes et blessures... Wink
Peut-être pour l'ampleur du combat - mais en moins trash - contre Roddick et Murray à Wim ?

En 3 sets, j'hésite... contre Nadal à MC 2005 ? Ferrero à MC 2008 ? Murray et Blake à Bercy 2007 (pas des matches "au finish" physiquement, mais mentalement terribles avec la qualifs pour les masters) ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RichardGasquet.net Index du Forum -> Forum technique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group




Les logos et marques présents sur ce site appartiennent à leur propriétaires respectifs.
Copyright© RichardGasquet.net
Site déclaré CNIL: 1108000

page générée en 0.10 S