Laulhé Webdesign


  Modules
· Accueil
· Archives
· Articles / Sujets
· FAQ
· Forums
· Le Best of
· Messages Privés
· Photos
· Recherches
· Recommandez
· Sondages
· Téléchargements
· Votre Compte

  Qui est online?
Il y a pour le moment 38 invité(s) et 2 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

  Language
Selectionnez la langue de l'interface:

English French

  Partenaires

TennisMagazine

Le Coq Sportif

RichardGasquet.net :: Voir le sujet - Le mental de Richard
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le mental de Richard
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RichardGasquet.net Index du Forum -> Forum technique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Patricia
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Inscrit le: Apr 23, 2005
Messages: 2251

MessagePosté le: 03.06.2007, 17:59:59    Sujet du message: Le mental de Richard Répondre en citant

Je trouve que le mental fait partie au plus haut point de la "technique tennistique", avec la gestion des moments clés, des possibilités de retournement de situation... Un joueur ne peut atteindre le sommet de la hiérarchie sans être exceptionnel à ce niveau.

J'ouvre donc ce sujet pour discuter de la mise en place de ce "bagage mental de très haut niveau" chez Richard, avec comme premier regard un état des lieux après Roland Garros (postée dans ce topic).

J'aimerais développer sur cette base une réflexion et une analyse des forces et faiblesses de Richard, des possibilités et biais d'évolution.

Citation:
Je crois que le mental se travaille par la connaissance et l'acceptation de ses "faiblesses" : la compréhension du mécanisme permet de le désamorcer.

La rengaine du "travail et progression continue" (bien décriée ici en ce début d'année) me paraît une composante très importante de la progression mentale de Richard :

1) c'est un point sur lequel on est sûr d'avoir une prise
2) avoir un service solide fait beaucoup pour la confiance ; Djokovic arrive à redresser la barre parce qu'il ne joue pas petit bras, certes, mais aussi par son niveau de jeu et par son très bon service !


Et puis se connaître : récemment encore, Richard évoquait la période difficile de 2004, précédant sa collaboration avec Deblicker, comme une "référence" en matière de cauchemar. Les termes qu'il a employé après son match contre Vliegen sont très proches. Or à l'époque, alors même que Richard était moins en vue qu'aujourd'hui, en tant que n°1 français, la raison de sa difficulté était très similaire (il faudrait retrouver l'article où il en parlait) : dès ses 15- 16 ans, il se sentait des obligations envers le public, il sentait fortement ce regard, cette vision "grandiose", ce Richard plus grand que nature qui devait éblouir ; résultat : aucune construction, pression maximum sur chaque coup.

Ce que Deblicker a mis en place avec une hygiène de travail, d'engagement à l'entraînement, de sécurisation du jeu, c'est à mes yeux une "thérapie du mental de jeu" pour Richard.
Non pas miraculeuse (mais les miracles chers à la "génération pub", zim boum plus blanc que blanc, faut pas compter là dessus quand il s'agit des têtes et des coeurs : patience, constance, prudence sont bien plus fiables), mais très convaincante quand on voit le chemin parcouru.
Ca a payé vite - mais pas spectaculairement, avec les retours en arrière au classement causés par les blessures et une progression lente aux abords du top 10.

Et cela fait tout juste quelques mois que Deblicker et Richard sentent suffisamment de sécurité et d'envie d'aller plus loin pour envisager d'enlever les "béquilles de sécurité" et remettre en place un jeu plus vers l'avant, un jeu plus risqué.

Qui dit risque dit... plus grande vulnérabilité.
Pour moi ce qu'on voit à Roland Garros fait partie du processus naturel et nécessaire de cette évolution du jeu et surtout du joueur.

Un joueur qui doit sans relâche travailler pour positiver sa motivation de "briller pour ne pas décevoir", mais qui peut compter dans ses forces de belles ressources pour rebondir quand il est touché :
le beau parcours de terre battue en 2005 après une année douloureuse, la défense victorieuse de son titre à Nothingham après le trou noir "blessure + médias en rage" après sa blessure en 2006, le titre sur terre après la sortie piteuse au premier tour de Wimbledon, suivi de la finale à Toronto...

Il semble que Richard puisse plus facilement poser son jeu et puiser en lui quand il veut prouver des choses à ses propres yeux que quand il tente, brave comme il est, d'enfiler le costume que la France en délire serait ravie de lui voir endosser.

J'avoue que parmi les exemples qui me paraisse potentiellement (et surtout pratiquement) porteurs, je pense pour ma part à Amélie Mauresmo, plus qu'à Djokovic ou même Federer.
Pratiquement, puisque Richard peut discuter avec elle et avec son entourage, et parce que Amélie est quelqu'un de brillant pas seulement sur les courts (sa structure perso est un modèle d'efficacité, une PME de classe).

Et Amélie, être "le grand espoir du tennis français", elle connaît ; c'est aussi quelqu'un dont le "profil" (sensibilité, besoin de s'appuyer sur un entourage fiable, dans un travail au long terme) rappelle Richard.

Tennistiquement, une joueuse multisurface, au jeu tout en variation, qu'elle a travaillé à installer vers l'avant (même le sublime revers y est !) quelqu'un qui fait ses meilleures perfs sur gazon mais assure sur terre... Y a des affinités qui facilitent les comparaisons dans l'évolution, la mise en place de tout ce qui contribue au résultat final.

Enfin, sa réussite in fine, après tous ses déboires (elle a failli arrêter le tennis avec ses pbs de genou), elle est rien moins que négligeable, et si Richard arrivait à une place de n°1 avec à son palmarès deux tournois du GC et un masters... La France n'aurait pas lieu d'être mécontente !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 3331
Localisation: paris

MessagePosté le: 04.06.2007, 09:42:00    Sujet du message: Répondre en citant

Moi, ce que je constate, c'est que beaucoup de super champions n'ont été très solides mentalement qu'à partir de 23 ou 24 ans, pas avant.

Entre 20 et 23 ans, Lendl accumulait défaite sur défaite en finale de grand chelem, Federer dégoupillait et cassait ses raquettes sur le court etc...

Je crois que certains joueurs ont besoin d'un peu de maturité pour se détacher de l'attente des autres et devenir irréprochables dans leur approche mentale de leur sport.

Lendl est DEVENU super costaud mentalement, Federer a APPRIS à gérer ses émotions, la force mentale de Sampras était 100 fois plus impressionnante après 23-24 ans qu'avant...

Pourquoi Robredo, Davydenko, Nalbandian ou Ljubicic sont beaucoup mieux classés aujourd'hui qu'à 20 ou 21 ans ??? Parce qu'ils ont gagné en expérience et en maturité.

Les difficultés rencontrées par RG ont aussi été celles de la majorité des joueurs, elles n'ont rien de spécifique à Richard.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Patricia
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Inscrit le: Apr 23, 2005
Messages: 2251

MessagePosté le: 04.06.2007, 17:10:10    Sujet du message: Répondre en citant

Je trouve aussi que l'on a tendance à amalgamer différents niveaux de "mental". Je crois qu'il y a tout un éventail de ressources et vertus mentales et que Richard n'est pas en toutes déficitaire ou vulnérable, alors qu'elles font défaut à certains joueurs très doués.

Par exemple :

la capacité à être constant, régulier dans un entraînement physique peu gratifiant au premier abord.

la patience, la capacité à accepter des résultats moins brillants pour un plus grand fruit sur le long terme

le discernement, le réalisme

la capacité à rebondir, à accepter les mauvaises phases, à se remotiver

la gestion de la frustration, acceptation de ses responsabilités (ex. joueurs pugnaces qui changent de coaches comme de chemise)

capacité à établir des liens avec son équipe

la combativité, le fait de ne pas renoncer à se battre jusqu'au bout (nombreux exemples en 2006/2007)

capacité à jouer avec une douleur physique... etc

Certaines attitudes sont différentes mais également efficaces : la rage/hargne/agressivité (Mc Enroe, Connors, Nadal, Hewitt, Serena Williams) versus l'impassibilité/relâchement (Borg/Federer)...

Etre un teigneux râleur ne protège pas contre le psychotage (cf Coria)

Il y a les autistes monomaniaques, qui ne pensent qu'au tennis, et puis ceux qui ont d'autres horizons....

Pour tous, l'entourage, la vie personnelle peuvent jouer un rôle déterminant.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
HM79
Mega Fan
Mega Fan


Inscrit le: Dec 30, 2006
Messages: 277
Localisation: Cirières

MessagePosté le: 04.12.2007, 22:19:02    Sujet du message: Répondre en citant

de ce côté là on peut dire qu'il a vachement progressé en 2007
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kathy
Fan
Fan


Inscrit le: Oct 28, 2007
Messages: 72
Localisation: Brasil

MessagePosté le: 05.12.2007, 23:36:21    Sujet du message: Répondre en citant

HM79 a écrit:
de ce côté là on peut dire qu'il a vachement progressé en 2007


je suis d'accord avec toi ! et je trouve que dans les proches saisons Richard seul a à grandir de plus en plus, dans tous les aspects Exclamation
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
philippe46
Little Fan
Little Fan


Inscrit le: Apr 11, 2008
Messages: 8

MessagePosté le: 11.04.2008, 00:04:21    Sujet du message: Répondre en citant

BigMac a écrit:
Moi, ce que je constate, c'est que beaucoup de super champions n'ont été très solides mentalement qu'à partir de 23 ou 24 ans, pas avant.

Entre 20 et 23 ans, Lendl accumulait défaite sur défaite en finale de grand chelem, Federer dégoupillait et cassait ses raquettes sur le court etc...

Je crois que certains joueurs ont besoin d'un peu de maturité pour se détacher de l'attente des autres et devenir irréprochables dans leur approche mentale de leur sport.

Lendl est DEVENU super costaud mentalement, Federer a APPRIS à gérer ses émotions, la force mentale de Sampras était 100 fois plus impressionnante après 23-24 ans qu'avant...

Pourquoi Robredo, Davydenko, Nalbandian ou Ljubicic sont beaucoup mieux classés aujourd'hui qu'à 20 ou 21 ans ??? Parce qu'ils ont gagné en expérience et en maturité.

Les difficultés rencontrées par RG ont aussi été celles de la majorité des joueurs, elles n'ont rien de spécifique à Richard.


Bonjour Big Mac et tout le Monde, je m'appelle philippe et habite Cahors dans le Sud-Ouest.
Juste une petite précision sur ton argumentaire concernant la solidité mentale de Richard: C'est bien un pb de concentration...Mais pas seulement, je pense....As-tu regardé JO TSONGA jouer ? Il a le même âge que Richard .
A l'Open d' Australie , il a collé une trempe aux meilleurs joueurs du monde (Notamment Nadal) et il a perdu par manque de métier contre Djokovic en finale mais il pouvait largement gagner et Djokovic a eu bcp de chance sur des coups qu'il a réussi a des moments clés ...(C'est la définition du "Métier", d'ailleurs)
Mais J.W ne s'est pas posé de question et il est "rentré dans le lard de tous ses adversaires durant tout le tournoi dans se poser de question !! C'est ça qu'il faut faire .... Quand tu fais ce métier.
Si tu ne rentre pas sur le court avec l'idée de "Tuer" l'autre (Ce qui n'est pas , contrairement a ce qu'il dit dans son interview dans l' Equipe , la mentalité américaine dont on se f... pas mal ) ce n'est même pas la peine de rentrer sur le court ! C'est pareil dans tous les sports ...
Richard a le potentiel pour battre les meilleurs joueurs du monde mais il faut qu' il arrête de penser a ses petits "bobos" Que bien d'autres champions ont eu avant lui, d'ailleurs, qu'il les mette "Dans sa poche" pour ne penser qu'a une chose "Ga-gner !"
C'est qui l'autre en face ? Je m'en fout !! Là dessus ,oui, Richard doit progresser mais il lui faut un "Electrochoc" pour le sortir de cette peur de mal faire ! PHM a eu les mêmes Pbs a une époque, santoro aussi ...
Et il va jouer le 2ème simple, j'en suis sur !
Je voudrais lui envoyer un message d'encouragement : Saurais-tu m'indiquer comment faire ?
Merci et à bientôt
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
philippe46
Little Fan
Little Fan


Inscrit le: Apr 11, 2008
Messages: 8

MessagePosté le: 11.04.2008, 03:33:41    Sujet du message: Coupe davis de ce W.E Répondre en citant

pour illustrer mes propos, Big Mac, voir la page d'acceuil du site de l'Equipe : la déclaration de Mika LLodra: " JE COMPTE BIEN LUI MONTRER" : Ca, c'est la bonne attitude ! ca, c'est crédible !!
voilà des parôles de compétiteur qui font le métier ....
Il sert aussi bien que Roddick et même plus vite que lui et on sent bien dans sa déclaration qu'il ne se laisse pas impressionner et qu'il va lui "Rentrer dedans" ! Je le dis Roddick ne va pas être à la noce ..
De plus Mika est très expérimenté, pas né de la dernière pluie,et très fort à la volée et en retour : Richard doit s'en inspirer mais j'ai confiance, quand ils va voir ses potes voler dans les plumes des ricains, il va s'y mettre lui aussi, ALLEZ les gars !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 3331
Localisation: paris

MessagePosté le: 11.04.2008, 10:50:20    Sujet du message: Répondre en citant

philippe46 a écrit:


Bonjour Big Mac et tout le Monde, je m'appelle philippe et habite Cahors dans le Sud-Ouest.
Juste une petite précision sur ton argumentaire concernant la solidité mentale de Richard: C'est bien un pb de concentration...Mais pas seulement, je pense....As-tu regardé JO TSONGA jouer ? Il a le même âge que Richard .
A l'Open d' Australie , il a collé une trempe aux meilleurs joueurs du monde (Notamment Nadal) et il a perdu par manque de métier contre Djokovic en finale mais il pouvait largement gagner et Djokovic a eu bcp de chance sur des coups qu'il a réussi a des moments clés ...(C'est la définition du "Métier", d'ailleurs)


Bonjour philippe46, et bienvenue sur le forum !!!

Je ne suis pas franchement convaincu par ta comparaison avec Tsonga à l'Open d 'Australie.
A ce moment-là, Tsonga sortait de nulle part, personne ne l'attendait, c'était facile de jouer sans se poser de questions...

Ce que Tsonga a fait en Australie (et qui était admirable, entendons-nous bien...), c'est ce que Richard avait fait à Monte-Carlo 2005 et Hambourg : le petit jeune qui arrive et qui n'a rien à perdre...

Par contre, après, quand tu es attendu par tout le monde, que tes adversaires te connaissent, que le public attend que tu gagnes et ne comprendrait pas une défaite, l'approche est totalement différente !!!

Tsonga n'a encore jamais joué sous cette pression, et je ne sais pas comment il réagira...
Même Federer a expliqué que ce n'était pas facile à gérer...

Quant à LLodra, il peut effectivement poser des problèmes à Roddick et j'espère qu'il le fera, mais il faut se méfier des discours d'avant-match : ce qui compte c'est la combativité sur le terrain.

De ce côté là, même si Richard ne fait pas de grosses déclarations dans la presse (entend-on d'ailleurs Federer faire de grands discours "je vais lui rentrer dedans" ????) il a fait preuve de son esprit combatif à de nombreuses reprises :
Contre Roddick à Wimbledon mais aussi dans d'autres matches les saisons précédentes (Hewitt à l'US Open ou Youzhny en Coupe Davis par exemple).

Je ne crois pas du tout que Richard manquerait d'ambition ou de "fighting-spirit", même s'il a un caractère réservé, je crois qu'il n'arrive pas encore à gérer la pression qu'il se met sur les épaules.

Il n'a pas encore assez confiance en ses moyens pour se comporter comme un patron sur le court.
Mais ça va venir. Il ne suffit pas de décréter du jour au lendemain "tiens, je vais jouer plus près de ma ligne de fond" pour que tout change d'un seul coup. IL faut qu'il gagne en expérience et en assurance pour réussir à développer ce jeu plus offensif qu'il a manifestement les moyens de jouer.

S'agissant du mot d'encouragement pour Richard, je n'en sais fichtre rien, il faudrait que tu demandes à un modérateur comment cela serait possible. Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
renaudb
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Inscrit le: Jun 08, 2005
Messages: 1437
Localisation: cherbourg

MessagePosté le: 11.04.2008, 10:58:12    Sujet du message: Répondre en citant

philippe46 a écrit:

Je voudrais lui envoyer un message d'encouragement : Saurais-tu m'indiquer comment faire ?
Merci et à bientôt


Hi !
Comme tu as pu t'en rendre compte, Richard lit ce forum. Donc le meilleur moyen de laisser ses encouragements et de la faire sur le ce site, en les postant sur le forum. Il y a un topic "bonnes ondes" ou l'on ne poste que des choses positives ! Wink

Renaud
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
philippe46
Little Fan
Little Fan


Inscrit le: Apr 11, 2008
Messages: 8

MessagePosté le: 11.04.2008, 23:06:37    Sujet du message: Répondre en citant

BigMac a écrit:
philippe46 a écrit:


Bonjour Big Mac et tout le Monde, je m'appelle philippe et habite Cahors dans le Sud-Ouest.
Juste une petite précision sur ton argumentaire concernant la solidité mentale de Richard: C'est bien un pb de concentration...Mais pas seulement, je pense....As-tu regardé JO TSONGA jouer ? Il a le même âge que Richard .
A l'Open d' Australie , il a collé une trempe aux meilleurs joueurs du monde (Notamment Nadal) et il a perdu par manque de métier contre Djokovic en finale mais il pouvait largement gagner et Djokovic a eu bcp de chance sur des coups qu'il a réussi a des moments clés ...(C'est la définition du "Métier", d'ailleurs)


Bonjour philippe46, et bienvenue sur le forum !!!

Je ne suis pas franchement convaincu par ta comparaison avec Tsonga à l'Open d 'Australie.
A ce moment-là, Tsonga sortait de nulle part, personne ne l'attendait, c'était facile de jouer sans se poser de questions...

Ce que Tsonga a fait en Australie (et qui était admirable, entendons-nous bien...), c'est ce que Richard avait fait à Monte-Carlo 2005 et Hambourg : le petit jeune qui arrive et qui n'a rien à perdre...

Par contre, après, quand tu es attendu par tout le monde, que tes adversaires te connaissent, que le public attend que tu gagnes et ne comprendrait pas une défaite, l'approche est totalement différente !!!

Tsonga n'a encore jamais joué sous cette pression, et je ne sais pas comment il réagira...
Même Federer a expliqué que ce n'était pas facile à gérer...

Quant à LLodra, il peut effectivement poser des problèmes à Roddick et j'espère qu'il le fera, mais il faut se méfier des discours d'avant-match : ce qui compte c'est la combativité sur le terrain.

De ce côté là, même si Richard ne fait pas de grosses déclarations dans la presse (entend-on d'ailleurs Federer faire de grands discours "je vais lui rentrer dedans" ????) il a fait preuve de son esprit combatif à de nombreuses reprises :
Contre Roddick à Wimbledon mais aussi dans d'autres matches les saisons précédentes (Hewitt à l'US Open ou Youzhny en Coupe Davis par exemple).

Je ne crois pas du tout que Richard manquerait d'ambition ou de "fighting-spirit", même s'il a un caractère réservé, je crois qu'il n'arrive pas encore à gérer la pression qu'il se met sur les épaules.

Il n'a pas encore assez confiance en ses moyens pour se comporter comme un patron sur le court.
Mais ça va venir. Il ne suffit pas de décréter du jour au lendemain "tiens, je vais jouer plus près de ma ligne de fond" pour que tout change d'un seul coup. IL faut qu'il gagne en expérience et en assurance pour réussir à développer ce jeu plus offensif qu'il a manifestement les moyens de jouer.

S'agissant du mot d'encouragement pour Richard, je n'en sais fichtre rien, il faudrait que tu demandes à un modérateur comment cela serait possible. Wink


Salut Big Mac : J'ai lu attentivement ta réponse :
Quand tu dis que JO n'a jamais joué sous cette pression, objection !
Ca fait un moment que JO est lui aussi sur le circuit d'une part
Et quand on parle de pression quels sont les 1er tournois références de Richard : L' Open de Moscou ou il a corrigé MARAT SAFIN et le tournoi de Lyon ou il a été irréprochable parcequ'il s'est laché , d'autre part !

JWT, lui est monté en flèche dans le classement en arrivant directement en Finale d'un tournoi du grand chelem et plus récemment il a obtenu d'excellents résultats contre NADAL (Même s'il a été battu de justesse)entre autres...Donc JWT est aussi attendu que Richard, détrompe-toi !
Il est No 2 Français quand même !

Mon but n'est absolument pas de minimiser les capacités de Richard, bien au contraire !! mais quand un joueur de haut niveau se mets à douter de lui, l'expérience a montré qu'il faut le prendre entre 4 yeux et lui dire ses 4 vérités pour l'empêcher justement de tomber dans cette spirale négative !!
C'est comme ça que tu fais ressortir l'orgueil et la rage de vaincre d'un champion tel que Richard (C'est d'ailleurs a peu près ce qu'on dit Forget et Noah : "S'il ne change pas rapidement de comportement, il va au devant de grandes désillusions...et ca va être très délicat pour lui )
Il faut qu'il se fasse violence pour sortir de cet état d'esprit de "Looser" dans lequel il est actuellement !
Ce n'est d'ailleurs pas valable que pour lui mais pour tout compétiteur de haut niveau !
Je me rappelle encore Forget "engueulant " Santoro en coupe Davis en lui disant "Mais qu'est ce que tu me fais, là, c'est quoi ce jeu de MDR... ??
Et le résultat c'est que Santoro a réagit et de quelle façon ...!
Ce n'est pas en s'apitoyant sur le sort et les déboires d'un joueur qu'on le fait réagir mais en le piquant dans son orgueil pour faire ressortir la rage et là ... quand il se met a réagir tu le regardes droit dans les yeux et tu lui dit "Ben voilà, c'est ça, tu y est, maintenant !"
Bien sur qu'il peut avoir des pépins physique mais, justement le but d'un coach c'est le forcer à surmonter ça... Et quand ça arrive de nouveau au joueur, il s'en rappelle, et ça change tout !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mira
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Oct 31, 2004
Messages: 1196

MessagePosté le: 20.06.2008, 19:09:21    Sujet du message: Répondre en citant

Oui ça ne peut qu'etre benefique de lui dire ses 4 vérités mais d'une maniere intelligente.Une façon qui le ferait reflechir et reagir car piqué dans son orgueil.
j'aimerais bien que richard ait une plus grande exigence par rapport à ce quil peut produire sur le court.ça fait des années maintenant que l'on pointe ses irregularités,son manque de solidité dans les moments importants,dans les moments qui comptent face à des joueurs qui ne sont pas meilleurs que lui.
Il vient d'avoir 22 ans,c'est encore jeune vous me direz mais les occasions de briller dans une saison ne sont pas légion surtout depuis que le trio de tete truste les 3/4 des gros tournois.
A lui de se meler à la lutte,il doit avoir entete quil a autant de chances qu'eux de gagner ces gros tournois.
Il doit y croire dabord.Se persuader qu'il peut gagner un de ces gros tournois.
Sil est persuadé de cela,il deviendra bien plus performant et dur à bouger,à battre.
Allez richard.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CedMel
Little Fan
Little Fan


Inscrit le: Jul 01, 2008
Messages: 1

MessagePosté le: 01.07.2008, 13:19:51    Sujet du message: Plus qu'une question de mental... Répondre en citant

J'ai regardé la journée d'hier (8eme de finale de Wimbledon perdu en 5 sets contre Murray)... et quelque chose que j'avais déjà remarqué auparavant a été frappant :
- Lorsque l'on regarde les matchs de Nadal en général (pour ne citer que lui), et c'était encore le cas hier, même lorsque le match est plié et encore plus lorsqu'il ne l'est pas, on voit Nadal (et tout les premiers mondiaux en règle général) montrer à son adversaire qu'il est le patron sur le terrain et qu'il va gagner. Il sert le poing, s'exprime oralement...
- Lorsque l'on regarde Richard jouer, on sent qu'il peut et doit gagner son match mais on ne le voit pas assez essayer de convaincre son adversaire que ça va être le cas... Même si ce n'est pas dans son tempérament, le fait de serrer le poing montre, encore plus qu'un coup gagnant, que l'on est là et que rien ne peut nous arriver... Hier, face à Murray, il a mené 2 set à rien et a servi pour le match dans le 3eme... Mais son adversaire (il faut également le féliciter de ne pas avoir baisser les bras) n'a pas senti un Gasquet maitre du match car Richard restait trop "indifférent"... Le fait de ne pas extérioriser ses sentiments, ses sensations, ne lui rends pas le match plus facile... Car on gagne ou on perd un match surtout mentalement, ou tout du moins avec la confiance que l'on a ou non dans son jeu... Et les réactions de l'adversaire influent forcément, surtout si on le voit sûr de son jeu... En plus, l'adversaire oubliera d'autant moins facilement un moment de supériorité de Richard s'il extériorise ses sensations...

Je ne sais pas si vous comprendrez ce que j'ai voulu dire mais je pense, pour résumé, que si Richard extériorisait un peu plus sa confiance et ses moments de supériorité, il se rendrait les matchs plus facile en laissant son adversaire plus inquiet sur ses possibilités de reprendre le dessus...
J'attends vos commentaires.

Allez Richard, l'avenir peut être grand...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 3331
Localisation: paris

MessagePosté le: 01.07.2008, 14:18:05    Sujet du message: Re: Plus qu'une question de mental... Répondre en citant

CedMel a écrit:
si Richard extériorisait un peu plus sa confiance et ses moments de supériorité, il se rendrait les matchs plus facile en laissant son adversaire plus inquiet sur ses possibilités de reprendre le dessus...
J'attends vos commentaires.



Je ne suis pas convaincu...

Federer n'est pas du genre à brandir le poing à la moindre occasion, et pourtant c'est sur le terrain qu'il fait sentir à ses adversaires qu'il va être dur à battre...

De même, Edberg par exemple ne s'extériorisait pas plus que Richie et ça ne l'a pas empêché de faire une carrière exceptionnelle...

Chacun sa personnalité, quand on voit le talent de Richard, je crois qu'il n'a pas besoin de montrer ses biceps pour se faire craindre...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kid_de_LW
Super fan
Super fan


Inscrit le: Apr 14, 2008
Messages: 139

MessagePosté le: 09.08.2008, 00:44:10    Sujet du message: Répondre en citant

BigMac a écrit:
Moi, ce que je constate, c'est que beaucoup de super champions n'ont été très solides mentalement qu'à partir de 23 ou 24 ans, pas avant.

Entre 20 et 23 ans, Lendl accumulait défaite sur défaite en finale de grand chelem, Federer dégoupillait et cassait ses raquettes sur le court etc...

Je crois que certains joueurs ont besoin d'un peu de maturité pour se détacher de l'attente des autres et devenir irréprochables dans leur approche mentale de leur sport.

Lendl est DEVENU super costaud mentalement, Federer a APPRIS à gérer ses émotions, la force mentale de Sampras était 100 fois plus impressionnante après 23-24 ans qu'avant...



Ouais, et pareil pour Agassi, qui a dû perdre deux ou trois finales de grand chelem avant d'en gagner enfin une (dont plusieurs à Roland Garros, d'ailleurs)... c'est clair que quand il était tout jeune, il était beaucoup plus tendre et n'avait pas le mental d'acier qu'il a acquis par la suite. A l'époque, certains observateurs pensaient même qu'il n'arriverait jamais au niveau d'un Jim Courier... Rolling Eyes C'est dire...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 3331
Localisation: paris

MessagePosté le: 25.01.2009, 10:54:15    Sujet du message: Répondre en citant

Richie a été très costaud mentalement contre Gonzalez, il n'a jamais lâché malgré les pépins physiques...

De ce côté là, c'est un des meilleurs matches qu'il ait pu jouer.

Les tout grands sont aussi impressionnants dans leur force mentale que dans leur tennis (Nadal, Fed, Murray etc...), il faut que Richie confirme les progrès montrés dans ce domaine et alors, tous les espoirs seront permis ! Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RichardGasquet.net Index du Forum -> Forum technique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group




Les logos et marques présents sur ce site appartiennent à leur propriétaires respectifs.
Copyright© RichardGasquet.net & Laulhé Webdesign
Site déclaré CNIL: 1108000

page générée en 0.08 S